L'atelier

Diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts en peinture/art mural, Sylvie Guyomard s’est prise d’affection pour l’ardoise. Cette roche métamorphique de
la famille des schistes a la particularité d’être produite dans un contexte de fortes conditions de pression et de température. La matière se distingue notamment par

sa propension à se diviser en feuilles.
Loin de l’utilisation qu’il en est fait dans
les bâtiments, servant alors de matériau notable pour la construction des toits, Sylvie Guyomard redonne ses lettres de noblesse à la dimension purement esthétique et artistique de l’ardoise.

Sa devise “Tout naît de la terre et de l’univers” illustre parfaitement ses créations. La peintre-sculpteur puise son inspiration dans les entrailles de la terre. Evoquant ainsi la disposition des plaques tectoniques et la présence de failles, ses ardoises reproduisent le cycle naturel de la terre.
La puissance de ses œuvres réside sans nul doute dans le jeu de lumière auquel
se prend volontiers le matériau. En effet l’ardoise sculptée reflète une lumière
qui, tantôt engloutie tantôt renvoyée, donne une perspective tridimensionnelle au schiste. Grâce à l’agencement des morceaux d’ardoise taillés minutieusement,

la lumière nuancée fait partie intégrante de l’œuvre. Les créations connaissent un sempiternel changement car elles évoluent en fonction de la luminosité à laquelle elles sont exposées et dépendent du contexte dans lequel elles sont placées. Les atouts de l’ardoise sont variés: sa maniabilité, sa finesse et son camaïeu de gris que s’attache à mettre en perspective Sylvie Guyomard. A la fois synonymes de puissance et de raffinement ces créations muables révèlent toute la précision du travail de cette artiste.